Accueil / Cure pour rester au Top / 10 raisons de consommer du Curcuma
curcuma jaune

10 raisons de consommer du Curcuma

10 raisons de consommer du Curcuma

Selon mes dernières recherches en supplémentation, le curcuma est certainement l’un des aliments les plus efficaces et polyvalent qui soit.

Voici 10 raisons de ne plus vous en passer :

F

Anti-fatigue 

Selon l'étude menée par l'université de technologie Swinburne, publiée dans le Journal of Psychopharmacology (1), la curcumine du curcuma "diminue de manière significative votre fatigue".

L'étude précise que la curcumine agit aussi bien  sur les fatigues passagères que les fatigues chroniques!!

Les personnes qui consomment la curcumine ressentent dans l'heure qui suit une amélioration significative de leur concentration et mémoire.

F

Protège le cœur

La curcumine prévient l'oxydation du cholestérol, ce même cholestérol qui est particulièrement important pour le corps et le cerveau, sauf quand il est oxydé. Dans ce cas il endommage les vaisseaux sanguins et s'accumule sous forme de plaques responsables des crises cardiaques, AVC, etc.

De plus, la vitamine B6 que l'on trouve dans le curcuma régule l'homocystéine, qui est parfois trop élevée et endommage les parois des vaisseaux sanguins. Plus les taux d'homocystéine sont élevés et plus vous vous exposez aux troubles cardiaques.

Dans l’Indian Journal of Physiology and Pharmacology (2), une publication fascinante révèle que des sujets ayant consommés 500 mg de curcumine chaque jour pendant 7 jours, ont vu une chute de leurs niveaux de cholestérol oxydé dans le sang, soit 33%! Et, une augmentation de 29% de cholestérol HDL (le bon)!

L'étude est très claire, vous augmentez le risque de maladies cardiaques avec des niveaux d'homocystéines trop élevés!

f

Anti-cancer

Un allié très recommandé contre le cancer, découvrez le guide ! 

curcuma racineGUIDE du Curcuma : Comment consommer le curcuma au quotidien

g

Cancer du côlon

Des études cliniques révèlent que la curcumine pourrait être utile pour prévenir la chimiothérapie dans le cas du cancer du côlon chez les humains. (3)

Cancer de l'estomac

"Ces données démontrent que la curcumine inhibe la croissance des souches H. pylori cagA + in vitro, ce qui peut être l'un des mécanismes par lesquels la curcumine exerce ses effets chimiopréventifs." (4)

Cancer du sein

En utilisant un modèle in vivo du cancer du sein, la supplémentassions alimentaire avec la curcumine a inhibé de manière significative la régression tumorale induite par le cyclophosphamide.(5)

Cancer de la prostate

La curcumine peut être un agent anti-cancer potentiellement thérapeutique, car elle inhibe de manière significative la croissance du cancer de la prostate, comme le montre le LNCaP in vivo, et a le potentiel de prévenir la progression de ce cancer à son état réfractaire, aux hormones. (6)

Cancer du poumon

Nos résultats suggèrent que la curcumine a un potentiel anti-métastatique en diminuant l'invasivité des cellules cancéreuses. En outre, cette action a été impliquée dans le MEKK3, le p-ERK signale plusieurs voies conduisant à l'inhibition de la MMP-2 et -9 dans les cellules A549 de cancer de poumon humain.

Dans l'ensemble, les données ci-dessus montrent que l'on assiste à des effets anticancéreux de la curcumine pour l'inhibition de la migration et de l'invasion des cellules cancéreuses du poumon.

V

Pourquoi est-il aussi redoutable ?

La curcumine attaque sur tout les fronts, elle prévient la répression du cancer. La curcumine :

  • peut induire l'apoptose (mort cellulaire naturelle) dans les cellules cancéreuses;
  • est antioxydante, elle protège les cellules contre les radicaux libres qui endommage l'ADN cellulaire;
  • aide le corps à détruire les cellules cancéreuses mutées, empêchant toute propagation à travers le corps;
  • inhibe les facteurs de croissance épithéliale vasculaire. Chaque tumeur a besoin d'un approvisionnement en sang, mais la curcumine semble les arrêter.
  • réveille un gène clé considéré comme un suppresseur de tumeur.
 

La curcumine est tellement reconnue pour ses effets anti-cancer que des essais en lien avec la nanotechnologie sont financés pour trouver le moyen de libérer la curcumine du curcuma de façon plus précise et beaucoup plus puissante (7)

 

Anti-inflammatoire

Le curcuma agit simultanément sur :

  1. La réduction / prévention de l'inflammation chronique
  2. La production d'antioxydants
  3. Le soutien du système immunitaire
  4. Le maintien de l'équilibre acido-basique
F

L'inflammation et l'acidité attaquent l'immunité, puis l'oxydation est une suite logique. Une combinaison de ses symptômes sont responsable de la majorité de nos maladies et affections telles que le diabète type 2, le cancer, l'arthrite, les maladies du cerveau, le surpoids, les problèmes de peau, la fatigue ...

Le curcuma est particulièrement recommandé contre l'inflammation chronique! Selon l'étude “A Randomized, Pilot Study to Assess the Efficacy and Safety of Curcumin in Patients with Active Rheumatoid Arthritis“ (8).

Les sujets ont été divisés en 3 groupes:

  1. 500 mg de curcumine du curcuma
  2. 50mg d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (diclofénac sodique)
  3. Les deux ensembles

Les trois groupes ont montré une amélioration excepté le premier qui a la plus forte amélioration dans le Disease Activity Score (DAS) et l'American College of Rheumatology (ACR). Ce sont des critères pour réduire la douleur et les gonflements.

Oui vous l'avez compris, le curcuma est plus efficace que les anti-inflammatoires non stéroïdiens... (9)

v

Antioxydant 

La curcumine neutralise à elle seule les radicaux libres qui endommagent les cellules saines et les membranes cellulaires, de vos cellules!!

C'est aussi l'une des principales causes de cancerfatigue fibromyalgiemaladies cardio-vasculairestroubles cognitifs ...

La curcumine prévient:

  • le vieillissement cellulaire;
  • la production de nouvelles protéines antioxydantes
  • la peroxydation lipidique...
D

Renforce l'immunité

Les antioxydants et le pouvoir anti-inflammatoire du curcuma accompagnent le système immunitaire!

En plus, le curcuma est antibactérien, antiviral, antifongique, il contient des lipopolysaccharides qui stimulent le système immunitaire!

Une étude publiée en 2007 dans le Journal of Immunology (10) a révélé les effets bénéfiques de la curcumine sur l'arthrite, les allergies, l'asthme, l'athérosclérose, les maladies cardiaques, la maladie d'Alzheimer, le diabète et le cancer. Selon elle, le curcuma est plus efficace que la plupart des aliments dès qu'il s'agit de stimuler notre système immunitaire.

F

Préviens Alzheimer

Le Dr. David Permutter, neurologue, membre de l'American College of Nutrition et auteur du Bestseller "Grain Brain" stipule que:

« ... la relation du curcuma sur la santé du cerveau, et plus particulièrement la maladie d'Alzheimer, est beaucoup plus profonde. L'un des éléments importants de la maladie d'Alzheimer est la découverte de quantités élevées de protéine amyloïde, qui peuvent être très dommageable pour le cerveau des malades souffrant d'Alzheimer.

 En effet, l'amyloïde est considérée comme l'une des caractéristiques de cette maladie. Une nouvelle recherche publiée dans le Journal of Neuroscience Research a montré que la curcumine inhibe effectivement la formation de la protéine amyloïdeDonc prometteurs selon l'auteur de l'étude qui a conclu que la curcumine « pourrait être une molécule clé pour le développement de thérapies contre la maladie d'Alzheimer. » »

Des centaines de recherches démontrent que la curcumine et les curcuminoïdes présentent de nombreux avantages pour la prévention et le traitement de la maladie d'Alzheimer, ainsi que d'autres maladies cognitives dégénératives.

Selon le Journal Ayu (11), une étude approfondie révèle que sur trois patients atteints de la maladie d'Alzheimer (a un degré «très sévère» en irritabilité, agitation, anxiété et apathie) dont deux souffrant d'incontinence urinaire, a révélé qu’après la consommation de capsules de curcuma au cours de 12 semaines, tous ont obtenu des améliorations significatives. Deux des patients ont même reconnurent leur famille après un an.

 

Soulage l’arthrite

Comme nous l'avons déjà vu, la curcumine du curcuma est connue pour ses puissantes propriétés anti-inflammatoires et antidouleur.

L'étude divise les patients souffrant d'arthrite en 3 groupes:

  • Groupe N°1: uniquement de la curcumine;
  • Groupe N°2 : uniquement du diclofenac sodium (anti-inflammatoires non-stéroïdiens) ;
  • Groupe N°3 : une combinaison des deux.
 

Les résultats sont stupéfiants. Le groupe avec la curcumine s'est révélé être celui ayant les meilleurs résultats parmi les 3 groupes! L'étude portée sur 50 patients atteints d'arthrose (12), elle a prouvé que la curcumine pouvait être cliniquement efficace.

 

Améliore la fonction hépatique

Le curcuma augmente la production d'enzymes hépatiques qui décomposent et réduisent les toxines de l'organisme. Il permettrait également de faciliter la circulation sanguine tout en augmentant les capacités du foie.

Aux dernières nouvelles, une recherche publiée dans le Journal of the Medical Association of Thailand a trouvé que la curcumine été capable de réparer et régénérer les tissues du foie.

F

Anti-dépresseur

La revue Phytothérapie Research a récemment entrepris une étude de six semaines comparant les effets de la curcumine et du fluoxétine (Prozac) sur la dépression.

60 volontaires diagnostiqués avec un trouble dépressif majeur (TDM) ont été sélectionnés, puis trois groupes ont été formés:

  • Groupe N°1  seulement de la curcumine;
  • Groupe N°2 : seulement la fluoxétine ;
  • Groupe N°3 : une combinaison des deux.

Conclusion :

En plus d'une tolérance à la curcumine pour tous les patients, ils ont aussi découvert qu'elle était tout aussi efficace que le Prozac pour gérer les dépressions.

Selon les auteurs, « Cette étude donne la première preuve clinique que la curcumine peut être utilisée comme une thérapie efficace et sûre pour le traitement chez les patients souffrant de dépression légère

g

BONUS le N°11 !!

La solution pour les prédiabétiques

Une étude clinique a été publiée dans la revue Diabetes Care (13), la revue de l'American Diabetes Association qui a révélé que l'extrait de curcuma peut prévenir à 100% la maladie du diabète. Uniquement pour les patients prédiabétiques et apte à contracter la maladie du diabète au cours des 9 prochains mois.

Cette étude est remarquable, elle a rassemblé plus de 240 volontaires sélectionnés selon leurs critères prédiabétiques. Ils devaient simplement avaler durant 9 mois un comprimé contenant, soit de la curcumine ou un placebo.

Conclusion :

  • après 279 jours, 16,4% des volontaires ayant pris le placebo ont développé le diabète type 2.
  • 0%, AUCUNE personne n'a contracté le diabète type 2 pour le groupe de la curcumine.
g

Imaginez si tous les prédiabétiques connaissaient cette étude????

VOUS DEVEZ consommer du curcuma, enfin si vous souhaitez vivre mieux et profiter de votre santé pendant encore de nombreuses années !

lentille soupe

Soupe anti-inflammatoire – Curcuma & lentille

g

De nombreuses recherchent prouvent que cliniquement que la curcumine agit sur le traitement et / ou la prévention de divers cancers, l'arthrite, les maladies cardiaques, les maladies du foie, la maladie d'Alzheimer, les maladies de peau, les conditions inflammatoires, les troubles du système immunitaire, les troubles dépressifs, la fatigue chronique et bien d'autres!!!

 

De délicieuses recettes pour vous accompagner

Dans les prochaines semaines, je vous explique comment utiliser le curcuma en supplément, abonnez-vous à la newsletter pour rester informée !

curcuma boisson ete

 Thé Curcuma & Gingembre – Spécial été

g

Le smoothie anti inflammatoire

 Smoothie anti-inflammatoire

h

Sauce courge butternut et tahini

Sauce Courge Butternut & Tahini

h

Saute de legume et gingembre

Sauté de légume & gingembre

D

partagez-article

f

Source :
  1. http://jop.sagepub.com/content/early/2014/10/01/0269881114552744
  2. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1291482
  3. Cancer Letters Journal; Jeremy James Johnson, Hasan Mukhtarb; Volume 255, Issue 2, 8 October 2007, Pages 170–181
  4. Journal of Anticancer Research; Mahady GB, Pendland SL, Yun G, Lu ZZ; [2002, 22(6C):4179-4181]
  5. The Journal of Cancer Research; Sivagurunathan Somasundaram, Natalie A. Edmund, Dominic T. Moore, George W. Small, Yue Y. Shi, and Robert Z. Orlowski; Cancer Res July 1, 2002 62; 3868
  6. Dorai T, Cao YC, Dorai B, et al. Prostate 2001 Jun 1;47(4):293-303. 2001. PMID:16280
  7. Cancer Letters Journal; Song-Shei Lin, Kuang-Chi Laiet al; Volume 285, Issue 2, 28 November 2009, Pages 127–133
  8. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/ptr.4639/abstract
  9. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/ptr.4639/abstract
  10. http://link.springer.com/article/10.1007/s10875-006-9066-7
  11. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3665200/
  12. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20657536
  13. http://care.diabetesjournals.org/content/35/11/2121.full

A propos de Adrien

Regarde aussi

cigarette electronique danger

Les chercheurs déclarent que la fumée secondaire des cigarettes électroniques contient des métaux toxiques

Les chercheurs déclarent que la fumée secondaire des cigarettes électroniques contient des métaux toxiques Les …

4 comments

  1. Entièrement d’accord! Merci pour votre article!

  2. Moi aussi j’en utilise beaucoup!!

  3. Le curcuma en capsule est-il aussi efficace que celui naturel ?
    Merci beaucoup pour vos info sur la santé, c’est très intéressant. J’apprécie ce que vous faite et votre bon vouloir de nous aider à se prendre en main pour se sentir mieux. Vous êtes un bienfaiteur vous le savez? Merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *