bonjour

Jour 10

Le matin 

La méditation statique est facile.

C’est le dernier jour, le « Noble Silence » sera rompu à 10H. Je profite du temps qu’il me reste pour travailler encore plus.

Vers 7H, nous sommes dans la salle de bain et tout content, l’un des nouveaux étudiants me dit,

« Bonjour !».

bonjour

Il continu,

« ça fais bizarre de dire Bonjour après 9 jours de silence… ». Moi qui me laver les mains, je suis gêné et je lui réponds avec un grand sourire « C’est à 10H que le « noble silence » prend fin ».

Il est distrait, et me dit qu’il ne sait pas quand le « noble silence » prend fin, il n’a rien vu sur le panneau d’information.

20 minutes après, je me retrouve à la table du petit-déjeuner avec lui. Et là je ne comprends toujours pas, mais il recommence « Bonjour ! », à son voisin de table.

Le voisin choqué se met à rire, et cette fois-ci je ne suis plus gêné je le dirige vers le tableau d’affichage en lui répétant que c’est à 10H qu’il pourra parler.

Le « Bonjour » et son intention était très positive, sauf que cette fois-ci 60 personnes l’ont entendu.

Il ne peut pas casser le « noble silence » de 60 personnes. Cela semble peu de chose, mais lorsque nous commençons à parler, l’esprit que nous avons tellement de temps à calmer durant ces 9 jours, se réveil.

La seconde méditation m’est plus difficile avec l’incident de ce matin. Les pensés bouillonnent est remontent de plus en plus.

 Une nouvelle technique est transmise, la « Meta » qui devra être utilisé à chaque fin de méditation.

Cette technique ne dure pas plus de 5 minutes pour clôturer la méditation. Elle sert à augmenter les énergies positives autour de nous et dans la pièce ou nous méditons.

De mémoire, nous devons dire quelque chose comme :

« Que je m’abstienne, de toute négativité, de malveillance, de mauvaise volonté, animosité ;

Que je sois rempli, de positivité, de bienveillance, de bonne volonté ;

Puissent  tous les être, partager mon amour inconditionnel, ma paix intérieure, mon harmonie ;

Puissent tous les êtres se libérer de leurs souffrances, qu’ils puissent vivre la paix véritable, le véritable bonheur »

À 10H, le « Noble silence » est rompu en sortant du hall, il laisse place au « Noble Bavardage » ! La majorité des méditants vont plutôt marcher quelques minutes avant de rejoindre le réfectoire pour se retrouver.

Les 10 jours sont finis, des salles d’information sur la pratique du Dhamma dans les centres Vipassana à l’international sont ouvertes. Nous rencontrons les servants et partageons nos expériences en les remerciant de leur travail pour les 9 derniers jours.

Nous pouvons récupérer nos affaires personnelles et donner un coup de téléphone à nos proches.

tel

De retour à la technologie wlEmoticon-winkingsmile-1

L’ambiance est conviviale, nous avons l’impression de tous nous retrouver, d’avoir vécu quelque chose qui nous a unis, alors que nous n’avons pas prononcé un seul mot durant ses 9 jours.

Pour ma part, cette expérience m’a donné l’envie de créer un centre Vipassana, j’ai pu échanger avec des volontaires internationaux sur place. Dans le cas de la France, l’un des volontaires me disait que lorsque le centre ouvrait les inscriptions pour les stages de 10 jours, en 30 minutes c’était complet !!

Ce qui explique pourquoi Laurent à eu temps de mal à être inscrit ! wlEmoticon-openmouthedsmile-1

L’après-midi

La méditation statique me semble facile, l’esprit n’est plus aussi calme je passe donc beaucoup de temps à pratiquer Anapana.

Ensuite, je continue à discuter avec les méditants, je retrouve mes compagnons du covoiturage. Nous avons tous vu et eu des phases très dures pendant ses 10 jours et c’est avec beaucoup de plaisir que nous en parlons.

J’ai aussi eu une grande discussion avec Eric, mon colocataire hollandais durant ce stage. Avant d’arriver ici, il me dit qu’il a passé 1 mois dans le centre en Belgique et 2 mois dans le centre en Espagne. Il est en France pour quelques mois et poursuivra la pratique de Vipassana dans d’autres pays.

Il a 33 ans, et souhaite vivre cette expérience pleinement avant de penser à d’autre projet.

retraite medit.jpg

C’est un peu ça une retraite méditative wlEmoticon-smile-1

Il me disait qu’il était insomniaque, la pratique de Vipassana lui a permise de dormir comme jamais il n’a pu dormir auparavant. Ce sont en partie ses résultats qui le motivent à poursuivre.

Le soir

L’organisation du centre permet à chacun d’effectuer une tâche en fonction de ses possibilités. Le départ étant programmé pour demain, il nous est demandé de nettoyer nos chambres et les parties communes.

Le nettoyage commencera demain matin, avant les départs.

Jour 11 (La suite juste ici)

partagez-article

A propos de Adrien

Regarde aussi

moine

Comment méditer 10h/jour pendant 10 jours au centre de Méditation Vipassana (France) ?

Traditionnellement chez toi la méditation ça peut ressembler à ça : « Mon Amour !!! Je n’arrête pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *