Accueil / Méditation / 14 façons d’être plus heureux
heureux 14 façons

14 façons d’être plus heureux

Pour la plupart des adultes, le bonheur n’arrive pas automatiquement. Pourtant, nombre d’entre nous aimerait qu’il en soit ainsi. Peut-être planifiez-vous consciencieusement chaque aspect de votre vie, de votre carrière au menu du dîner, et pensez que cela devrait vous rendre heureux.

Cette supposition est cependant fausse la plupart du temps. Parce qu’à moins de le poursuivre activement, le bonheur peut être assez difficile à atteindre. Une partie du problème des adultes vient du fait que, lorsque vous étiez enfant, vos parents assuraient votre bonheur en organisant des activités et en faisant en sorte que vous vous amusiez.

Le Docteur Barbara Fredrickson, psychologue sociale, directrice du laboratoire des émotions positives et de psychophysiolgie de l’Université de Chapel hill en Caroline du Nord, et auteure de Positivity (« Positivité »), soulignait dans le TIME que, même à l’université, les relations avec vos amis continuent à vous apporter le bonheur que vous avez connu dans l’enfance.

« Mais ensuite, on vous retire l’échafaudage qui vous permettait de passer de bonnes journées, et personne ne vous explique comment vous en passer », explique-t-elle.

Et c’est de là que vient le problème. Une fois livré à vous-même (soyons honnêtes), vos journées sont probablement remplies de choses qui doivent être faites, ne vous laissant pas ou très peu de temps, pour ce que vous avez envie de faire. Et ce n’est pas ça, la recette du bonheur.

l

Avec l’âge, les évènements ordinaires nous rendent plus heureux

On entend beaucoup parler dans les médias de personnes qui cochent des éléments de leur « bucket list», c’est à dire la liste des choses qu’ils veulent faire avant de mourir. Ces listes comprennent en général des évènements extraordinaires, comme un voyage autour du monde ou un marathon, mais l’accomplissement de ces choses vous rendront-ils vraiment heureux ?

Une étude publiée dans le Journal of Consumer Research (« Journal de la recherche sur la consommation ») suggère que, alors que les jeunes ont tendance à valoriser les expériences extraordinaires, les personnes qui prennent de l’âge ont tendance à apprécier plutôt des évènements ordinaires, comme boire une bonne tasse de café ou « avoir une longue et agréable conversation avec mon fils. » Voici ce qu’expliquent les chercheurs :

« Les jeunes gens, qui considèrent qu'ils ont tout l’avenir devant eux, retirent plus de bonheur d’expérience extraordinaires ; toutefois, les évènements ordinaires tendent à procurer de plus en plus de bonheur à mesure que les gens vieillissent, de telle sorte que, lorsque la fin de leur vie approche, ces évènements simples finissent par générer autant de bonheur que des expériences extraordinaires.

C’est l’identité de soi qui produit cet effet : bien que les expériences extraordinaires définissent l’identité d’une personne tout au long de sa vie, à mesure que les individus vieillissent, ils se définissent de plus en plus au travers des évènements ordinaires qui jalonnent leur quotidien. »

Et c’est une bonne chose car cela signifie qu’apprendre à apprécier les petits bonheurs de la vie peut faire une vraie différence pour votre niveau de bonheur.

 

14 façons d’être plus heureux

À de nombreux égards, le bonheur est un choix, et vous pouvez le créer en suivant une certaine routine. En fait, les gens heureux semblent avoir des habitudes communes qui les différencient des personnes tristes et stressés. Si vous souhaitez vous joindre à eux, lisez ceci. Voici les meilleurs conseils, offerts par des psychologues positifs, pour « imprégner vos journées de plaisir », comme publié par le TIME .

  • Faites du bonheur votre objectif

On pense que la génétique est responsable d’environ 50% de votre bonheur « inné », et les circonstances de la vie de 10%. Le reste dépend de vous et la première étape pour en tirer parti est d’en faire le choix et de vous convaincre que vous pouvez être heureux.

La recherche montre par exemple qu’en demandant à des personnes d’essayer de se sentir plus heureuses en écoutant de la musique, elles y parviennent (contrairement aux personnes auxquelles on a simplement demandé de se détendre). La différence vient de la volonté d’être plus heureux .

  • Identifiez ce qui vous rend heureux

Si cela fait longtemps que vous ne vous êtes pas senti vraiment heureux (cet état de joyeuse insouciance que vous avez probablement connu lorsque vous étiez enfant), il se peut que vous ayez oublié comment y parvenir. Prenez le temps de penser à ce qui vous apporte du bonheur (pas seulement aux choses « évidentes », comme votre famille, mais aussi aux petits bonheurs, vos passe-temps et centres d’intérêts).

  • Faites du bonheur une priorité

Lorsque vous avez une heure de libre, la passez-vous à faire quelque chose d’ amusant? Ou en profitez-vous plutôt pour rattraper des tâches ménagères en retard, vous attaquer à un nouveau projet professionnel, ou à travailler d’une façon ou d'une autre ? Cette dernière option est le signe d'une « forme de folie mineure », selon le Docteur Robert Biswas-Diener, chercheur en bonheur.

Et cela ne vous aidera certainement pas à être plus heureux. Pour échapper à ce piège, organisez vos semaines autour d’évènements (ou d'activités ordinaires) qui vous rendent vraiment heureux et vous apportent de l’énergie.

  • Savourez les moments agréables

Peu importe ce que le reste de la journée leur réserve, les gens qui prennent le temps de savourer les bons moments présentent un degré de bonheur plus élevé. Si vous ne le faites pas encore, tenir un agenda quotidien des bons moments en indiquant si vous les avez vraiment savourés, peut vous aider.

Vous pourriez être surpris de tout le bonheur que vous pouvez tirer de votre quotidien. Essayez d'apprécier l'arôme de votre café, le confort de votre lit douillet, ou de profiter du lever du soleil avant de commencer votre journée.

  • Ne perdez pas votre temps

Les journées ne font que 24 heures, faites attention de ne pas vous laisser distraire et de ne pas perdre votre temps en distractions inutiles et improductives. Cela inclut les textos, les tweets, et les e-mails, qui vous éloignent des vrais plaisirs de la vie. Au besoin, déconnectez tous les réseaux sociaux.

La recherche suggère que plus les gens passent de temps sur Facebook, moins ils vivent d’instants de bonheur, et plus ils sont insatisfaits de la vie.

  • Ayez des pensées positives

Le simple fait de penser à un évènement heureux et d’en sourire peut vous rendre plus heureux et vous donner de l’entrain (bien plus qu’un sourire feint). Un sourire franc sollicite les muscles autour de vos yeux, et peut réellement provoquer des changements dans votre cerveau, qui sont associés à une hausse de moral.

  • Dépensez votre argent en expériences plutôt qu’en « matériel »

La recherche suggère que les expériences nous rendent plus heureux que la possession de biens ; l'intérêt d'un bien matériel neuf disparaît, tout comme la joie qu'il vous apporte, alors que les expériences améliorent votre vitalité, votre sentiment « d’être en vie », tant pendant l’expérience que lorsque vous y repensez plus tard. Cependant, les expériences ne vous rendront pas heureux non plus si vous ne les vivez que pour vous en vanter... et non pas parce que vous en avez vraiment envie.

  • Soyez joueur avec votre moitié

Si la relation avec votre moitié a tourné pour ainsi dire à la « relation d'affaires », il est temps de vous dérider un peu et de réapprendre à vous amuser. Il peut suffire d’envoyer à votre compagne/compagnon un petit sms espiègle, de préparer ensemble une nouvelle recette ou de partager un bain moussant romantique.

  • Ayez un plan de secours pour les mauvais jours

Prévoyez un plan de secours pour vous remonter le moral les mauvais jours, quand votre moral est en chute libre. Appeler un ami proche, regarder une comédie, ou sortir courir, vous êtes le mieux placé pour savoir ce qui vous réussit le mieux.

  • Trouvez votre source de motivation

Le bonheur n’est pas qu’une question de plaisir ; pour être heureux, il faut aussi avoir une source de motivation. Le terme « bien-être eudémonique » nous vient d’Aristote, et décrit la forme de bonheur qui provient d'activités qui vous motivent, qui vous apportent une raison d’être, ou un épanouissement personnel. Cela peut être votre carrière, mais vous pouvez aussi le trouver en faisant du volontariat, ou même en prenant un cours de cuisine.

  • Nouez des liens, y compris avec des étrangers

Avoir de véritables relations sociales est important pour être heureux, mais même les personnes qui pratiquent le « social snacking » semblent plus heureuses. Le « social snacking » décrit les contacts, même brefs, que vous avez quotidiennement avec les autres, y compris des inconnus. En général, plus vous vous mêlez aux autres et discutez avec les personnes autour de vous, plus vous avez de chances d’être d’humeur joyeuse.

  • Échappez-vous

Il est important de vous échapper du train-train quotidien pour vous ressourcer. Bien qu’une escapade d'un week-end puisse déjà vous donner un regain d’énergie, un voyage un peu plus long vous permettra de créer plus de souvenirs. Vous pourrez puiser plus tard dans ces souvenirs qui stimuleront votre bonheur. Les experts recommandent idéalement de partir deux semaines, sans forcément vous éloigner beaucoup de chez vous.

  • Faites de bonnes actions

Lorsque les gens se font un devoir de mener trois à cinq bonnes actions par semaine, il se produit quelque chose de magique... Ils sont plus heureux. De simples gestes de gentillesse - un compliment, laisser quelqu’un passer devant vous à la caisse, etc... - sont contagieux et aident toutes les personnes impliquées à se sentir bien.

  • Organisez votre jour de détente

Organisez votre journée libre de la semaine à l’avance, pour en tirer un maximum de plaisir. Les experts suggèrent d’y inclure exercices, escapades et rencontres, pour une journée réussie. Ce qui signifie essayer d’avoir une activité physique, de faire quelque chose qui vous permette de vous échapper et de vous détendre, et de partager une activité avec des personnes dont vous appréciez la compagnie.

k

Le bonheur est bon pour l’esprit et pour le corps

L’un des avantages d’être heureux est que le bonheur - que vous l’assimiliez à l’optimisme, la joie, le bien-être, l'épanouissement personnel, ou tout cela à la fois - est toujours associé à des habitude saines. Lorsqu’ils sont d'humeur joyeuse, les gens ont tendance à mieux manger, à faire de l’exercice plus souvent, et à mieux dormir. Cela pourrait s’expliquer en partie parce qu’avoir une vie saine vous aide à atteindre vos objectifs, ce qui rend heureux.

Il se pourrait aussi que de bonnes habitudes permettent d’être en meilleure santé, ce qui à son tour permet d’être de meilleure humeur et plus heureux. Des pensées et attitudes positives peuvent provoquer des changements dans votre organisme, qui renforcent votre système immunitaire, stimulent les émotions positives, réduisent la douleur et les maladies chroniques et soulagent le stress. Il a même été scientifiquement prouvé que le bonheur peut modifier vos gènes !

Une équipe de chercheurs de l’UCLA a démontré que les gens ayant un sens profond du bonheur et du bien-être présentaient une expression génique inflammatoire plus faible et des réponses antivirale et immunitaire plus fortes. Ce phénomène est du domaine de l’ épigénétique— modifier la façon dont vos gènes fonctionnent en les désactivant et en les réactivant. Essayez d'appliquer les conseils ci-dessus. Bien sûr vous n’êtes pas obligé de les suivre tous. En en suivant quelques-uns, vous devriez déjà remarquer une différence dans votre sentiment de bonheur ainsi qu’une nette amélioration de votre santé physique.

f

En bref

  • Les gens heureux semblent partager certaines habitudes qui les différencient des gens tristes et stressés
  • Les meilleurs psychologues du bonheur partagent leurs secrets du bonheur, dont le premier est d’en faire votre objectif
  • Être heureux est un choix ; savourez les petits plaisirs de la vie et ménagez-vous des moments pour faire des activités qui vous plaisent vraiment
Source:

A propos de Adrien

Regarde aussi

moine

Comment méditer 10h/jour pendant 10 jours au centre de Méditation Vipassana (France) ?

Comment méditer 10h/jour pendant 10 jours au centre de Méditation Vipassana (France) ? Connais-tu cette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *