Accueil / Pollution électro-magnétique / Téléphones portables et Wi-Fi: Les enfants, les fœtus et la fertilité sont-ils en danger?
wifi danger enfant

Téléphones portables et Wi-Fi: Les enfants, les fœtus et la fertilité sont-ils en danger?

Téléphones portables et Wi-Fi: Les enfants, les fœtus et la fertilité sont-ils en danger?

D'éminents experts des grandes universités se sont réunis récemment dans le Connecticut à l’initiative d’ElectromagneticHealth.org pour discuter de la catastrophe qui se prépare et qui, comme en a averti le groupe, a déjà un impact négatif sur les enfants, les fœtus et la fertilité.

Mais la majorité des parents ne fait pas le rapprochement entre les symptômes de leurs enfants et les rayonnements.

Au cours du débat sur le thème « Téléphones portables et Wi-Fi : Les enfants, les fœtus et la fertilité sont-ils en danger ? », un large éventail de preuves scientifiques a démontré que le rayonnement des champs électromagnétiques et de la radiofréquence a des effets biologiques et sanitaires incontestables, y compris à des niveaux non thermiques, avec des expositions chroniques généralement associées à de plus grands dommages.

Ces types de rayonnements sont émis non seulement par les téléphones portables, mais aussi par :

Routeurs Wi-Fi Écoute-bébé Casques Bluetooth
Tours Antennes Cartes à puce
Compteurs Intelligents Téléphones sans fil Autres dispositifs sans fil

f

« Nos enfants et petits-enfants sont utilisés comme rats de laboratoire... »

Cette citation, de Devra Davis, PhD, MPH, président de l’Environmental Health Trust, résume bien le problème lié aux champs électromagnétiques, sans doute le plus alarmant à ce jour. Le fait est que nous savons que l'exposition à ce « bain artificiel de radiation » endommage l'ADN et empêche les processus naturels de réparation cellulaire, un phénomène qui peut conduire au cancer. Et pourtant nous poursuivons cette expérience incontrôlée à grande échelle.

Puisque les enfants sont en plein développement, ils ont une réplication cellulaire et une croissance rapide, ce qui les rend particulièrement vulnérables aux dommages causés à l’ADN. Au cours de leur vie, ils subiront aussi une exposition plus longue que les générations précédentes à ce nouveau rayonnement omniprésent.

Comme l’a rappelé le groupe d'experts, la recherche a déjà démontré que le rayonnement des téléphones portables et du Wi-Fi provoque une diminution du temps de réaction, une réduction de la fonction motrice du cerveau, des problèmes sociaux et émotionnels et l’incapacité à se concentrer sur des tâches complexes et à long terme chez les enfants.

Il a également été fait  référence au chapitre du Bio Initiative Report (2012) rédigé par le Dr. Martha Herbert, professeur à Harvard (qui dirige le laboratoire de recherches de l’Hôpital du Massachusetts), faisant état des liens possibles entre les champs électromagnétiques et l’autisme. Le Dr. Martha Herbert a déclaré :

Le rayonnement des champs électromagnétiques et de la radiofréquence provenant du wifi et des tours de téléphonie peuvent avoir un effet désorganisateur sur la capacité à apprendre et à mémoriser, et peuvent déstabiliser les fonctions immunitaires et métaboliques. Ainsi, certains enfants, en particulier ceux ayant déjà des problèmes, auront encore plus de difficultés à apprendre.

Plusieurs panélistes ont mentionné la nouvelle pathologie de « démence numérique », dont des cas de plus en plus nombreux sont signalés dans le monde : les enfants présentent des signes de détérioration des capacités cognitives à cause de la surutilisation des technologies liées à

Internet ; on pense qu’elles peuvent provoquer un déséquilibre dans le développement du cerveau.

L’exposition aux champs électromagnétiques et à la radiofréquence conduit également à la diminution de la fonction cognitive, mais les chercheurs mettant l’accent sur « la surutilisation » ne sont pas conscients de ce facteur.Des recherches supplémentaires seront nécessaires pour déterminer  si les effets sur le cerveau et sur le comportement, liés à la surutilisation de la technologie, proviennent de la radiofréquence et des champs électromagnétiques, ou bien à l’emploi de la technologie elle-même, qui réduit les interactions humaines et affecte la qualité des relations sociales.

Un excellent nouveau livre de Raffi Cavoukian, chanteur de renommée, défenseur des enfants et partisan d'une enfance sans publicité, « #LightWebDarkWeb », observe d’un point de vue philosophique la société qui adopte, sans réfléchir, des technologies pour les enfants.

Ce livre traite des questions relatives à la santé, la vie privée, la sécurité, la sécurité sociale, la société, la santé mentale et les addictions des enfants utilisant les médias sociaux et les technologies modernes de la communication. Raffi explique que nous devons « agir rapidement pour contrer les dangers cachés des technologies de l’information » et « pour déplacer le rapport bénéfice-risque en faveur du LightWeb (le web « éclairé ») ».

À la lumière des preuves croissantes du préjudice pour les enfants et les fœtus, le Dr. Davis a expliqué que :

Les normes de téléphonie mobile que nous utilisons aujourd'hui pour les 6,5 milliards de téléphones portables dans le monde ont été établies il y a 17 ans et n'ont jamais été mises à jour, malgré le fait que les utilisateurs et l'utilisation de téléphones portables sont très différents maintenant. Et ils n’ont jamais été testés pour la sécurité des enfants ... Nous sommes au milieu d'une énorme expérience sur nous mêmes et sur ​​nos enfants...

Toute une génération de personnes n’a pas été mise au courant des risques du rayonnement wireless, et elle n’a pas pris de précautionsC’ est la raison pour laquelle les responsables de santé sont tellement préoccupés. Il a déjà été prouvé qu’une exposition excessive aux rayonnements de radiofréquence rend malade.

Et les expositions ont augmenté considérablement au cours des dernières années. Nos enfants et petits-enfants sont « utilisés comme des rats de laboratoire dans une expérience incontrôlable... voilà ce que nous infligeons  aujourd’hui à nos enfants avec les rayonnements wireless (sans fil) et les téléphones portables».

g

Neuf types de cancer sont liés à l'utilisation du téléphone portable

Un groupe d'experts sur la santé des enfants a expliqué que, depuis 2013, neuf types de cancers sont reconnus comme étant liés à l'utilisation du téléphone portable :

Gliome (cancer du cerveau) Neurinome de l'acoustique (tumeur sur le nerf acoustique) Méningiome (tumeur des méninges)
Cancer des glandes salivaires (de la glande parotide de la joue) Cancer aux yeux Le cancer du testicule
Leucémie Cancer de la thyroïde Cancer du sein
 

La science connectant le téléphone portable aux rayonnements Wi-Fi est l’une des plus fortes qui existe, et les enfants, encore une fois, vont certainement supporter le poids de ce qui pourrait devenir une nouvelle épidémie de cancers causés par les téléphones portables et le Wifi. Le Groupe a indiqué :

On pense que la période de latence entre l'utilisation du téléphone portable et le cancer du cerveau est de 20 à 30 ans. Les taux de cancer du cerveau ont doublé pour les personnes ayant utilisé des téléphones portables pendant 10 ans ou plus, ils apparaissant sur le côté de la tête où ils tiennent leur téléphone et le risque est 5 fois plus grand pour les enfants de moins de 20 ans que pour les adultes de plus de 50 ans utilisant des téléphones portables.

Il existe également des implications claires de l'utilisation extensive du téléphone portable par les mâles en âge de procréer : elle pourrait affecter à la fois leur fertilité et la santé et le bien-être de leur progéniture.

En outre, le groupe a indiqué :

Il existe une relation directe entre le temps d'utilisation du téléphone portable et la diminution du nombre de spermatozoïdes. Le nombre de spermatozoïdes est réduit à la moitié chez les hommes portant des téléphones portables dans les poches de leur pantalon pendant quatre heures par jour.

La motilité des spermatozoïdes est altérée aussi. La barrière testiculaire, qui protège les spermatozoïdes, est le tissu le plus sensible des tissus du corps, et elle est cent fois plus absorbante. Outre le nombre et la fonction des spermatozoïdes, l'ADN mitochondrial des spermatozoïdes est trois fois plus endommagé en cas d'exposition aux rayonnements du téléphone portable.

D’après une recherche islandaise, Les mutations dans l’ADN sont liées à des dégâts plutôt du côté masculin, l'hypothèse étant que le sperme mâle est plus vulnérable que les ovules des femmes, qui sont plus protégés. Les mutations augmentent avec l'âge du père, de même que l'autisme et la schizophrénie.

g

Des zones sans champs électromagnétiques devraient être aménagées pour les femmes enceintes et les enfants

Selon le groupe d’experts,  il existe suffisamment de preuves démontrant  la nécessité d’aménager des zones sans Wi-Fi ou avec Wi-Fi de faible intensité dans lesquelles les femmes enceintes, ou  souhaitant procréer, les enfants et autres personnes sensibles aux champs électromagnétiques, seraient protégés.

D’après le Dr. Davis, le Conseil européen a déjà pris la décision exemplaire de recommander que les téléphones portables et les réseaux sans fil soient bannis des salles de cours et des écoles, et le gouvernement turc a lancé une campagne visant à sensibiliser les femmes enceintes et les jeunes hommes en âge de procréer à propos des risques liés au rayonnement des téléphones portables.

Le Rajasthan (Inde) a interdit les tours de téléphonie mobile sur ou à proximité des écoles. Le Ministère de la Santé d’Israël a publié un rapport déconseillant le Wi-Fi dans les écoles, estimant qu’on ne connaît pas suffisamment les conséquences d’une exposition chronique.

Cependant, Il a été démontré qu'un nombre croissant de personnes pensent et apprennent mieux dans des endroits qui sont exempts de téléphones portables, d’appareils sans fil et d'autres formes de champs électromagnétiques.

En juillet, la Cour Suprême israélienne a ordonné au gouvernement d'enquêter sur le nombre d'étudiants israéliens souffrant de sensibilité électromagnétique en réponse à une information affirmant qu'il est déraisonnable d'exposer les enfants au WIFI quand il est prouvé qu’il provoque des maladies.

Le gouvernement doit présenter le résultat de son enquête, soutenue par une déclaration sous serment, devant le tribunal le 16 novembre 2013. Le Ministre de la Santé Rabbi Israël Yaakov Litzman a écrit au Ministre de l'Éducation pour lui dire :

Je crains qu'il viendra un jour où nous allons tous pleurer à cause des dégâts irréversibles que nous, avec nos propres mains, avons causé aux générations futures.

Le Groupe a noté que « la plus grande prudence » est recommandée pour les femmes enceintes et les femmes dans l'espoir de concevoir :

L'exposition prénatale donne comme résultat moins de cellules dans l'hippocampe du cerveau, la région dont nous avons besoin pour penser, raisonner et juger et elle entrave sérieusement le développement des neurones du cerveau... Les effets les plus marqués chez les enfants ayant été exposés aux champs électromagnétiques dans l’utérus, sont émotionnels et comportementaux.

Partout dans le monde, de nombreux pays ont déjà adopté le principe de précaution en ce qui concerne l'utilisation du téléphone portable, et c’est aussi ce que le groupe d’experts a recommandé. Des responsables russes ont émis la recommandation selon laquelle tous les enfants de moins de 18 ans devraient éviter complétement l’utilisation des téléphones portables.

Les citoyens présents au Royaume-Uni, Israël, Belgique, Allemagne, Inde, France et Finlande sont invités à pécher par excès de prudence en ce qui concerne l'utilisation des téléphones portables par leurs enfants.

f

Recommandations de sécurité pour l’emploi du téléphone portable et du WI-FI

  • Les enfants ne doivent pas jouer avec les téléphones portables. Les jeunes enfants ne devraient pas utiliser les téléphones portables, sauf en cas d'urgence. Même lorsque vous activez le mode « avion » de votre téléphone portable (il se déconnecte du Wi-Fi et d’Internet), il continue d’émettre des champs magnétiques en provenance de la batterie, qui aujourd’hui sont considérés comme ayant des conséquences biologiques importantes.En aucun cas, les enfants ne doivent dormir avec les téléphones portables.
  • Limiter ou supprimer l’exposition au WI-FI. Si vous avez un routeur WI-FI, vérifiez que vous router à faible puissance, qu’il ne se trouve pas dans une zone à forte utilisation et gardez-le éteint autant que possible. Envisagez de mettre une minuterie de sorte qu'il ne soit disponible qu’à certaines heures, et jamais pendant les heures de sommeil.
  • Les écoles ne devraient pas avoir une connexion WI-FI. Les connexions câblées ne présentent pas les mêmes risques. S'il y a une connexion WI-FI, encore une fois, elle devrait être limitée aux moments où le WI-FI est vraiment nécessaire . Idéalement, les salles de classe, les bibliothèques et les gymnases scolaires devraient être exempts de WI-FI.
  • Utilisez les téléphones fixes chaque fois que possible. Débarrassez-vous de votre téléphone portable et utilisez votre téléphone fixe. Au moins, ne gardez pas votre téléphone portable dans votre chambre pendant que vous dormez.
  • Gardez votre téléphone portable éloigné de votre corps. Évitez de le garder dans votre poche ou à la ceinture. Si vous êtes enceinte, gardez votre téléphone portable loin de votre ventre. Gardez votre téléphone à l'autre bout de la pièce ou sur le siège de la voiture. Utilisez les messages texto plutôt que téléphoner. Dans le cas de l'iPhone, une housse de protection filtrant une partie importante du rayonnement est disponible.
  • Utilisez des écouteurs ou un casque avec fil avec les téléphones portables. Comme avec les téléphones fixes, certaines personnes sont touchées par les champs magnétiques du haut-parleur dans les écouteurs, optez donc par un modèle à la plus grande distance possible de votre oreille, ou utilisez la technologie du tube d'air sans composantes électriques près de votre oreille.
  • Faites preuve de prudence lorsque vous utilisez votre téléphone portable dans votre voiture. Les signaux rebondissent à l'intérieur de votre véhicule, et la tête fait office d’antenne.
  • Refusez les nouveaux compteurs des services publics appelés « compteurs intelligents ». Évitez d’installer des compteurs intelligents dans votre maison autant que possible.
  • Évitez d'utiliser des moniteurs pour bébé sans fil, ils fonctionnent tous sur la fréquence des micro-ondes. Recherchez les vieux moniteurs câblés.
  • Prenez connaissance des expositions auxquelles vous êtes soumis.
  • Soutenez des lois sur l'étiquetage exigeant des fabricants d’indiquer les niveaux de rayonnement du téléphone portable de façon lisible sur l’emballage et chez le détaillant.
f

En bref

  • Un groupe d'experts a présenté un large éventail de preuves scientifiques démontrant que le rayonnement électromagnétique des téléphones portables et des autres technologies sans fil a des effets biologiques indiscutables sur la santé et la santé mentale, et présentent un danger particulier pour les enfants.
  • Il a été déjà démontré que le rayonnement des téléphones portables et du Wi-Fi provoque une diminution du temps de réaction, une réduction de la fonction motrice du cerveau, des problèmes sociaux et émotionnels et l’incapacité à se concentrer sur des tâches complexes et à long terme chez les enfants.
  • Les jeunes enfants ne devraient pas utiliser les téléphones portables, sauf en cas d'urgence, ni jouer avec des jouets ressemblant à des téléphones portables.

Source:

A propos de Adrien

Regarde aussi

cerveau memoire

Une utilisation intensive du téléphone portable peut multiplier par quatre votre risque d’une forme mortelle de cancer du cerveau

Une utilisation intensive du téléphone portable peut multiplier par quatre votre risque d’une forme mortelle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *